Clara d'Amore   ● Astrologie Humaniste   ● Consultations   ● Cours et formations   ● Articles   ● Contact

Astrologie Humaniste

Articles

Bookmark and Share

Accueil

Clara d'Amore

Astrologie Humaniste

Consultations

Cours et formations

Conférences

Thème gratuit

Articles

Livres

Liens

Autres activités

Contact

 

 
 

Cycles de Jupiter sur les 4 angles du thème

 
Jupiter
A titre de partage, voici un petit aperçu des cycles individuels de Jupiter sur les 4 angles de mon thème natal.

Je suis née avec Jupiter en Gémeaux en maison IX, maître des maisons III et VI, opposé à Mars en II, carré à Vénus/Mercure Poissons en V, sextile Pluton en XI. Ce Jupiter me donne une soif insatiable de comprendre toujours plus. Je tourne et retourne les choses pour les voir sous différentes facettes. Je m'intéresse beaucoup à tous domaines philosophiques et religieux, tout en y restant touriste. Les étrangers m'attirent et je me sens bien avec eux dans les échanges de toutes sortes. L'étrange me fascine et m'épanouit...
Mon masque social, c'est la pipelette philosophe. Dans toutes les difficultés de la vie, je compense mon mal aise par les recherches métaphysiques.
Il m'est demandé de chercher à être davantage moi-même par la compréhension de l'organisation de mes pensées et de mes paroles, car le danger ici serait d'être philosophe sans implication personnelle.

C'est ce Jupiter-là qui passe en transit sur le thème de naissance, et sera vécu en fonction de l'âge du moment.

AS Balance : démarrage social
FC Capricorne : solidification de ce qui a commencé à partir de l'AS
DS Bélier : ouverture spontanée sur l'extérieur et les autres avec ce qui s'est construit
MC Cancer : culmination sociale personnelle, Jupiter arrive au sommet avant de repartir pour l'AS


1er CYCLE - mon insertion dans le monde
le 1 est symbole de démarrage

AS : 3,5 ans
Venant d'immigrer en France avec ma famille, je vis donc à l'étranger (Jupiter natal en IX, maître de la III). J'entre à l'école maternelle, je découvre personnellement la France : sa langue, ses coutumes, ses habitants, son mode d'alimentation. C'est donc l'entrée dans un monde social nouveau.

FC : 6 ans
Je m'enracine dans le pays. Certes je suis une étrangère, mais je suis une bonne élève félicitée par l'institutrice et je peux m'affirmer dans le groupe scolaire. En même temps j'installe mon masque social de l'élève très intéressée par le travail scolaire. L'école me permet de trouver un bien être
et un épanouissement compensant mon mal être dans la famille.

DS : 9/10 ans
Je rencontre les gens plus chez eux, dans le monde et la vie sociale. Je découvre le plan religieux, l'autre vérité, l'autre façon de s'épanouir. Je vais régulièrement à l'église mais je reste un peu touriste (Jupiter natal Gémeaux) et surtout je refuse de répéter bêtement les formules. Dans tout groupe, il est hors de question que je suive comme un mouton (DS Bélier). Il y a mes croyances et celles des autres.

MC : 12 ans
J'arrive à une certaine maturité scolaire. Le professeur de latin du lycée ayant beaucoup manqué, j'avais pris des cours particuliers l'été pour rattraper le retard sur le programme. Ayant vu le professeur de remplacement enseigner en lisant textuellement son livre, je me suis dit que je pouvais faire seule la même chose, ce que je fis avec succès et refis depuis. J'étais donc arrivée au point où je pouvais apprendre seule.
A la même époque, je fis une expérience particulière dans le domaine religieux. Le monde des saints s'entrouvrit au-dessus de moi. A partir de cette époque je me sentis reliée avec l'au-delà, je me trouvais une petite place dans la "communauté spirituelle".


2ème CYCLE - ma façon de comprendre le monde
le 2 est symbole d'analyse et de distanciation
 
AS : 15 ans
C'est toujours mon Jupiter natal de la maison IX qui redémarre un tour. Je souhaitais apprendre autrement. La façon "normale" d'enseigner et d'expliquer les choses devenait trop étroite pour moi. Je recherchais une compréhension plus vaste. Je ne pouvais plus comprendre les mathématiques comme avant, je cherchais un sens derrière les nombres. Mon professeur me fis de grands discours : "Dans la vie, pour réussir, il faut apprendre sans se poser de questions. Il faut appliquer les théorèmes et s'activer logiquement sans s'attarder au pourquoi des principes. C'est ainsi que l'on obtient des diplômes et une place sociale confortable avec de l'argent, à l'abri des problèmes. Mais, si on veut comprendre comment fonctionne le monde, on reste en marge de la société et il faut alors oublier le confort et accepter de vivre difficilement."
C'est à ce moment que je me suis positionnée par rapport à ce choix de vie, je ne souhaitais pas suivre le chemin des moutons, mais écouter mon ressenti intérieur, je ne voulais pas vivre sans comprendre.
Comme au 1er cycle, j'entrais en étrangère dans un autre chemin de vie sociale.
En même temps, je ne suivis plus la religion en groupes, mais seule et à ma façon.
C'est à cette époque que je pris plus au sérieux mes problèmes digestifs. Les traitements médicaux ne servaient à rien. C'était soi-disant psychosomatique, puisque je mangeais comme tout le monde ! Je commençais à me méfier des médecins. Quelque chose clochait, mais quoi ?

FC : 19 ans
J'avais entrepris des études pour le métier que j'allais exercer. Je me sentais bien et j'étais une bonne élève ; comme dans le 1er cycle, j'étais solide dans mon masque d'étudiante.
C'est le moment où j'ai obtenu facilement la naturalisation française que j'avais demandée. Je devenais membre du pays et je m'y sentais mieux intégrée.
Je commence à découvrir la tradition, l'occulte... et peu de temps après l'astrologie.
Ce que je pressentais avec Jupiter sur l'AS - une autre façon de comprendre - s'incarnait ici par la découverte de certaines connaissances ancestrales (FC Capricorne).
De plus je fis la rencontre de personnes s'intéressant à la nourriture biologique et je fis l'expérience de cette alimentation.

DS : 21 ans
Comme dans le 1er cycle, je rencontre de nouvelles personnes, issues de ma nouvelle façon de comprendre la vie.
Le monde me semblait autre, et je souhaitais m'épanouir socialement avec un travail différent, car le mien ne me convenait pas (contrairement aux études qui m'avaient ouvert des horizons).
Je fis la rencontre d'un voyante qui me suggéra de faire comme elle, car, disait-elle, je pouvais aider les gens. Ce que je mis très vite en pratique. Je commençais donc spontanément (DS Bélier) à recevoir bénévolement des personnes en consultation. Mon désir du Jupiter sur l'AS se réalisait avec les autres. Je n'appliquais pas des "théorèmes" mais j'étais moi-même, avec ma façon de voir la vie.
C'est à cette époque que je commençais à m'intéresser vraiment à l'astrologie, qui représentait une porte sur un autre monde.
L'envie me vint également de connaître le yoga.
Je m'intéressais à tous domaines occultes et hors du commun.
Je me mis à changer mon alimentation, et mes problèmes digestifs se sont calmés ; ainsi donc chacun réagit différemment, et il est faux de penser que l'on est tous égaux face à la nourriture. Les médecins ne m'inspiraient plus confiance.

MC : 24 ans
Là je commence à pratiquer le yoga avec un professeur formé à l'école Arcane qui parle beaucoup de spiritualité et qui me guide dans un choix de livres autour de la pensée d'Alice Bailey.
Comme dans le 1er cycle, une compréhension supérieure s'ouvre à moi. Je vois également l'astrologie sur un plan plus élevé.
En même temps, je me sens arrivée à un maximum social. Je n'ai pas d'ambition professionnelle comme beaucoup et je n'ai pas envie de faire fortune. La vie telle que je la mène ne m'apportera pas le bonheur. Non, j'ai besoin d'autre chose, de prendre un autre chemin pas qu'en pensée mais dans la réalité quotidienne.
L'envie de sortir des rails de la façon ordinaire de vivre depuis Jupiter sur l'AS arrive ici à culmination. J'ai réussi (MC) à comprendre que je vivrai autrement socialement.


3ème CYCLE - mon installation personnelle parmi les autres
le 3 est symbole de mouvement

AS : 27 ans
Comme dans les 2 premiers cycles, je redémarre sur le plan des études. Là c'est dans le domaine dit "spirituel". J'entame une formation de médecine initiatique : "qu'est-ce que l'homme dans l'univers, quel est le rapport entre le microcosme et le macrocosme, qu'est ce que le sentier de l'initiation ?"
C'est à cette époque que j'ai appris à me relier à moi-même et à l'univers à travers différentes techniques. Je me suis mise à faire partie de divers groupes et à suivre régulièrement des stages.
En même temps, je souhaitais utiliser ces études nouvelles dans le but de changer de profession et de trouver un épanouissement dans le travail.
Je me suis aussi mise à étudier sérieusement l'astrologie, puis à l'enseigner.
A cette époque, je redécouvris la religion chrétienne.
A nouveau, je souhaitais changer mon alimentation et surtout ne plus prendre de médicaments d'aucune sorte.

FC : 30 ans
L'ouverture offerte par Jupiter sur l'As trouve une assise dans des groupes où je vais m'impliquer sérieusement.
Je me découvre 2 familles : une de pensée - l'astrologie humaniste - et une de cœur : un monastère indépendant. Je m'enracine dans la conviction que l'astrologie sera mon futur métier (ce qui va se réaliser peu à peu).
L'astrologie humaniste me donne une grande expansion de conscience, et je me sens suivre un chemin solide.
J'ouvre les portes de ma maison pour les moines. J'étais à cette époque convaincue de la nécessité de transformer la religion chrétienne ; mais comment ?
Parallèlement je fermais à porte à toute médecine et depuis je ne consulte plus personne.

DS : 33 ans
Mon entourage me demande de donner des cours réguliers d'astrologie humaniste. Une association m'engage comme professeur. Je commence à donner des conférences. Je déclare officiellement mon activité professionnelle d'astrologue.
Mon travail d'études depuis Jupiter sur l'AS se montre à l'extérieur (DS). Je partage mes connaissances. Les choses se font spontanément (DS bélier).
En même temps je rencontre d'autres astrologues suivant d'autres approches astrologiques. Tout est intéressant.

MC : 36 ans
Ma clientèle s'est étoffée, ça marche pour moi et cela me plait.
Je suis agréée par RAH qui me reconnaît en tant qu'astrologue humaniste.
Au FC Jupiter m'avait permis de puiser dans RAH et au MC il me donne une place "officielle" dans l'association.
A cette époque commence la préoccupation de la participation sociale. Comment être à l'aise dans les groupes tout en y exerçant une fonction. Je suis en conflit car je me sens être à ma place dans certains groupes tout en étant mal à l'aise avec certains membres. Comment me relier aux autres : par l'idée, le cœur, les actes... par le destin...
En même temps je comprends que je suis moi-même à mon niveau une sorte de guide sur le chemin des autres et que je peux offrir une forme de "nourriture" (MC cancer).
Ici je redécouvre le yoga plus intérieurement, surtout à travers la pensée de Sri Aurobindo. Ce qui avait commencé au cycle précédent mûrit à présent.


4ème CYCLE
le 4 est symbole de réalisation

AS : 39 ans
Maintenant je peux utiliser personnellement le travail déjà fait sur le yoga. Tout me devient plus évident et plus pratique.
Des problèmes digestifs réapparaissent et me font perdre des kilos. Mon alimentation doit encore changer. Mais il est évident pour moi que je ne suis pas malade. A chaque étape de la vie, le corps change et demande autre chose, et j'essaie d'écouter.
Je me sens à nouveau interpelée par une sorte d'appel religieux sans savoir quoi.
A présent le miroir de moi-même s'impose à mon regard. Qu'est ce qui se cache derrière mon masque social qui me fait parfois bien souffrir. Et si je l'enlevais malgré mes peurs ? Je pense comprendre beaucoup de choses de moi, du monde, de la vie... Je sens la nécessité d'apprendre encore plus à voir l'envers des décors.
On peut être toujours plus soi-même. Je sens bien que je vais me démasquer et pouvoir me relier aux autres et au monde plus authentiquement.
C'est en 1993... alors histoire à suivre...




Clara d'Amore